L’Audit Energétique

La meilleure façon pour évaluer la performance énergétique de son bâtiment, est de réaliser un audit énergétique. Précédemment nous vous présentions le diagnostic de performance énergétique (DPE) à faire lors d’une vente immobilière ou une mise en location.


Alors pourquoi faire un audit ?


Car l’audit énergétique va vous permettre d’entamer une réelle démarche de rénovation énergétique. Quelles sont ces caractéristiques ? Pourquoi en faire un ? DPE vs Audit?


Nos experts vous guident.


Qu’est-ce que l’audit énergétique ?

L'audit énergétique est une étude approfondie de la nature de votre bâtiment.

Celle-ci a pour but de simuler différents scénarios d’améliorations (isolation, remplacement du système de chauffage etc.…) et pouvoir connaître les rendements énergétiques (et par extension financier) avant mêmes la réalisation de travaux.


L'audit énergétiques prend en compte :

  • L’analyse du bâti et des installations techniques,

  • L’analyse de l’utilisation du bâtiment (les usages),

  • La modélisation thermique du bâtiment,

  • La remise d’un rapport complet avec plusieurs hypothèses d’amélioration,

  • Un bilan énergétique avant / après travaux,

  • L’identification des aides publiques mobilisables,

  • Un plan de financement prévisionnel,

L’audit énergétique dresse une proposition chiffrée financièrement et techniquement argumentée de programmes de travaux permettant de réaliser des économies d’énergie à partir d’une analyse détaillée. Les équipements comme les installations collectives de chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et de refroidissement ainsi qu’une connaissance fine du bâti sont prise en compte et intègrent l’étude.


Pour cela nous utilisons plusieurs outils tels que des logiciels de Simulation Thermique Dynamique (STD) ou de structure qui permettent de modéliser le bâtiment et ses équipements afin d’anticiper son comportement thermique. Cela permets d’identifier les axes d’amélioration à favoriser.

L’auditeur utilise également une caméra thermique et des un thermomètre pour affiner son raisonnement.


Une fois le bâtiment modélisé, il est possible de modifier les paramètres et ainsi analyser les impacts de différents scénarios, exemple : améliorer l’isolation, remplacer le mode de chauffage etc…


Ceci permet de hiérarchiser les interventions à engager et précise les solutions techniques adaptées en prenant en compte l’économie d’énergie, le coût, le caractère urgent des travaux et leur cohérence globale.


Comme le précise l’arrêté du 28 février 2013, l’audit énergétique doit permettre à l’occupant de procéder en toute connaissance de cause aux travaux nécessaires.


L’ADEME met à disposition un guide à la rédaction d’un cahier des charges si vous souhaitez un exemple sur le site suivant : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/cdc-ademe-audit-energetique-dans-les-batiments-17-12-2014.pdf


Qui ?

L’audit énergétique est donc un outil permettant d’avoir une idée du comportement énergétique de son bâtiment. Concrètement il peut s’adresser à tout le monde, et devrais d’ailleurs être proposé de façon plus généralisée.


Les Bâtiment à usage tertiaire sont soumis au décret tertiaire, qui spécifie les objectifs de réduction des consommations énergétiques des bâtiments tertiaires de plus de 1000 m2. (cf : article décret tertiaire). Ainsi pour déterminer les consommations actuelles et les objectifs futur, il leur est conseillé de faire un audit.


La réalisation d'un audit énergétique est aussi obligatoire pour les copropriétés :

  • Dont la date de dépôt du permis de construire est antérieur au 1er juin 2001

  • Composées d'au moins 50 lots de copropriétés à usage principal d'habitation

  • Équipées d'une installation collective de chauffage ou de refroidissement

Il est règlementaire puisqu’une formation est nécessaire pour être apte à exercer. Par ailleurs, il existe aussi la certification RGE pour les prestations d’audit énergétique ouvrant ainsi des droits aux aides de l’état pour les ayants droits.


Pourquoi faire un Audit Énergétique ?

L’audit évalue notamment la capacité du patrimoine bâti à répondre à l’évolution de ses fonctions. Il peut s’ensuivre des choix sur l’avenir du patrimoine : cession, démolition, projet de construction neuve ou de rénovation, mutualisation, changement d’usage, etc.


L’audit fournit :

  • Une analyse du système constructif,

  • Une connaissance fine du bâti et de son fonctionnement,

  • Une hiérarchisation des travaux à engager,

  • Une articulation avec les travaux de mise aux normes,

  • Un plan pluriannuel des travaux,

  • Un calendrier de mise en œuvre,

Par exemple, sur cette photo ci à coté, on voit bien les déperditions de chaleurs. La source de chaleur (en rouge) est un radiateur entouré de deux fenêtres. la chaleur crée un colonne de chaleur qui est perdu par les montants des menuiseries (en bleu) ce qui créer une différence de chaleur importante entre la sortie du radiateur et le haut de la fenêtre. Grace au marqueur de température placé sur l'image, on s'aperçoit concrètement de l'écart de température en degré Celcius qui est induite pour seulement 1,5m (hauteur des fenêtres) passant de 20,2°C en sortie du radiateur jusqu'a 14,0°C en haut de la fenêtre.



Déroulement d'un audit énergétique

L'audit énergétique se déroule en plusieurs étapes :

  • Après un premier entretien pour déterminer l'objectif de l'audit, un expert se déplace pour analyser le bâti existant, prendre des mesures et relever les indicateurs utiles pour analyser votre consommation d'énergie (factures d'énergie, mode de chauffage, équipements, qualité de l'isolation et des dispositifs de renouvellement de l'air, etc.).

  • Cet état des lieux permet de comparer les relevés et les indicateurs de la consommation actuelle du bâtiment à l'estimation de ses besoins réels.

  • L'audit donne lieu à une liste des points d'amélioration envisageables pour améliorer les performances du bâtiment.

  • Une fois cette liste établie, le prestataire peut vous indiquer dans quel ordre ces travaux peuvent être effectués, lesquels sont prioritaires et éventuellement vous fournir une estimation des économies réalisées à court ou à moyen terme selon les améliorations planifiées.


Audit VS DPE

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un document qui donne une estimation de la consommation énergétique d'un logement d'habitation et son taux d'émission de gaz à effet de serre. Ce document vise à informer le candidat acquéreur ou locataire sur le bien qu'il projette d'acheter ou de louer. D'une validité de 10 ans, le DPE est un document réglementaire à fourni lors de la vente, dans le cas contraire celle-ci peut être annulée.


Le DPE va étiqueter votre bâtiment selon ses performances énergétiques, mais il ne prend pas en compte l'utilisation que vous pouvez avoir. Il se concentre sur trois points :

  • · Les besoins de chauffage

  • · Les besoins en Eau Chaude Sanitaire (E.C.S.)

  • · Les besoins de Refroidissement

Selon la méthode de calcul, 3CL et sur factures, le DPE se basera soit sur des modes constructifs de l’époque soit sur toutes la consommation de vos factures sans prendre en compte les usages annexes ; allant du téléphone au four incluant diverse équipement ou même l'état réelle de votre isolation.

Le DPE vise à mettre une étiquettes et noter, non pas à rendre le détail des échanges énergétiques.


Finalement, à quoi sert un audit ?

L’audit énergétique évalue donc les échanges en énergie de son bâtiment. Il permet d’établir et planifier un programme de travaux pour améliorer la performance énergétique du patrimoine bâti en fonction de l’existant. Il sert à étudier le terrain actuel pour prévoir les améliorations futur en dressant une analyse complète grâce à une prise en compte du ressenti des utilisateurs, une analyse des usages, une simulation thermique dynamique.

Il a pour utilité finale de planifier et évaluer (investissement / rentabilité) les futurs travaux d’optimisation de la performance énergétique du bâtiment.




80 vues0 commentaire